Putain ! Mais apprenons à boycotter

 

 

Aaaahhhhhh un putain de coup de gueule pour dire que j’en ai ras le cul de vos augmentations de prix, oui vous qui n’arrêtez pas d’afficher des montants  exorbitants sur les bouteilles d’eaux, de lait et des produits de première nécessite. Vous faites chier à la fin ! Et comme ça ne suffisait pas, les autres commerces ont décidé de faire la même chose, sandwichs, croissants, gâteaux et j’en passe.

Habitant au Bardo et travaillant au Manar, je me trouve dans l’obligation d’acheter mes petits déj et déjeuners ici dans les alentours pour faire plus vite. Après quelques mois, je remarque que chez la pâtisserie « les pyramides », le prix du croissant est passé de 450 à 600 millimes dans l’espace de quelques mois, sans parler du staff qui vous accueille avec le sourire. Non vous m’avez pas cru quand même ! D’horribles expressions se dessinent sur leurs visages. On a envie de vous dire « mais dégagez vous faites chier ». Une fois arrivé à la caisse pour payer, toujours et encore dans le même esprit, sans vous regardez bien sur la très désagréable proprio, après avoir fini son coup de téléphone et parlé avec son amie, décide enfin de vous adresser la parole en vous disant: ch3andek enti? ti 9oulouli ch3andou hédha?  Et quand vous demandez des explications concernant la hausse des prix, elle nous répond que c’est partout pareil : »Kol chay ghlé kol chay tayer fi smé alah ghaleb » Oui je veux bien vous croire madame, mais pourquoi ça augmente chez vous et pas autre part? …. Silence radio bien évidemment.

Laissez moi vous donnez un autre exemple, « Square » ses sandwichs ont augmenté de 500 millimes d’un seul coup !!!!! Et ben figurez vous que le sandwich est à présent à 3800 . Vous achetez ou pas, ils s’en battent les couilles, parce qu’ils savent que même si toi tu mangeais pas, 300 autres le feront.

N’en parlons pas des « kochk » qui traitent ceux qui achètent de « kiléb sé2iba ». Ceux là ont des prix bien spéciaux à eux. Ils sont variables, extensibles  et changeables à leur guise. En l’espace d’un seul été, le prix de la bouteille d’eau a changé trois fois: Il est passé de 450 à 550 à 600 et dans les périodes de pénuries y’en a même qui la vendaient à 700 millimes… Ma parole, ils nous prennent pour des blondes ou quoi?!!!!

Même chose pour les salons de thé, on arrive à consommer le café à 5 dinars dans certains endroits. Mais putain de merde, ça reste quand même un café, de l’eau, de la poudre et du sucre. Menich nochreb fih fil guamra quand même.

Le message que je voudrais passer est que, si l’on veut que les choses changent, il faudrait faire un geste simple et SUPER efficace. Arrêtons de dire que « deniya tayra » sans bouger son cul. Apprenons à BOYCOTTER, vous n’allez pas mourir si vous n’allez plus à votre endroit fétiche, la preuve je suis encore vivant même si j’ai mis une croix sur plein d’endroits que j’adorais auparavant.

Jusqu’à quand va t-on se faire baiser en silence?!! Réagissons !

Publicités